Elusa Capitale antique

Actualités

Fermeture temporaire de la Villa de Séviac pour des travaux restauration

Un an et demi de travaux de grande ampleur de mise en valeur du patrimoine et de restauration des mosaïques antiques seront nécessaires pour redonner tout son éclat à la villa gallo-romaine de Séviac.

La villa gallo-romaine de Séviac est connue pour son exceptionnel ensemble de mosaïques antiques polychromes et pour ses thermes de 500m² qui témoignent d'un luxe inégalé dans la région à cette époque. La préservation de ce site d'une valeur inestimable est donc essentielle.

Les travaux consistent donc en trois grandes étapes.

Etape 1: la restauration des mosaïques antiques

Plus de 400m² de mosaïques seront restaurés. Le principe de restauration consiste à déposer les mosaïques, les restaurer et les fixer sur des panneaux en nid d’abeille en aluminium. Les mosaïques restaurées replacées in-situ seront ainsi protégées des remontées d’humidité et de sel et conserveront leur éclat plus longtemps. L'atelier de restauration des mosaïques s'est installé au printemps 2017 dans le chai Cassaignau, situé à proximité de la place centrale du village de Montréal-du-Gers et plusieurs animations ont pu être proposées au public autour de la restauration des mosaïques. Puis de mi-juin à fin septembre, les mosaïques restaurées seront présentées dans la chapelle du vieil-hôpital à Eauze ainsi que dans le chai Cassaignau de Montréal.

Etape 2: le remplacement de la toiture un parti pris architectural

Des études ont montré que la toiture de la villa de Séviac était devenue trop vétuste et trop dangereuse quant à la sécurité du public. En restant tel quel, elle n'aurait d'ailleurs pas permis de protéger les mosaïques restaurées. Il a donc été décidé de la démonter et de la remplacer par une oeuvre architecturale contemporaine, signée du renommé architecte portugais JLCG, dont les bureaux sont basés à Lisbonne. Cette nouvelle couverture prévue protègera la quasi-totalité des vestiges sur une étendue totale de 2070m² et permettra par conséquent d’assurer une bonne conservation des 400m² des vestiges de mosaïques.

Etape 3: accueillir le public dans de meilleures conditions

Les travaux seront accompagnés d'aménagements visant à développer l'accessibilité pour les personnes handicapées. L'accessibilité motrice sera donc améliorée ainsi que, plus globalement, l'offre d'accueil et de médiation auprès de tous les publics. Enfin, une nouvelle signalétique sera mise en place afin de mieux circuler dans les différents espaces du site archéologique.

Suivez l’avancée des travaux en cliquant - ici -