Elusa Capitale antique

Actualités

Fermeture de la Villa de Séviac pour des travaux de restauration et d'embellissement

La Villa de Séviac ferme ses portes vendredi 30 septembre 2016 pour 18 mois de travaux.             Rendez-vous au printemps 2018 pour la reprise des visites.

Riche de son exceptionnel ensemble de mosaïques encore en place sur plus de 450m² et par ses vastes thermes, la Villa de Séviac est l’un des fleurons du patrimoine de la Gaule romaine. Mondialement connu, ce site archéologique va subir une profonde rénovation en bénéficiant d’un programme de travaux de sauvegarde ambitieux :

La restauration des mosaïques

Les travaux de restauration des mosaïques porteront sur une surface de 400m², dont une grande partie (350m²) se trouve actuellement en place et une plus petite partie (50m²) en réserve. Le principe de restauration consiste à la dépose des mosaïques, leur restauration et leur fixation sur des panneaux en nid d’abeille en aluminium. Les mosaïques replacées in-situ seront protégées des remontées d’humidité et de sel. L'atelier de restauration des mosaïques prendra place dans l’ancien chai (Cassaignau) situé proche de la place du village de Montréal-du-Gers. Des animations seront mises en place autour de la restauration des mosaïques (plus de renseignements au 05 62 09 71 38).

Un aménagement architectural

L’ensemble de la couverture actuelle, trop vétuste, trop dangereuse quant à la sécurité du public et qui ne valorise pas le site, sera démonté. La nouvelle couverture prévue protègera la quasi-totalité des vestiges sur une étendue totale de 2070m². Elle permettra d’assurer une bonne conservation des 400m² de mosaïques.

Accueillir le public dans de meilleures conditions

Ces travaux seront accompagnés d'aménagements visant à développer l'accessibilité pour les personnes handicapées. L'accessibilité motrice sera donc améliorée ainsi que, plus globalement, l'offre d'accueil et de médiation auprès de tous les publics. Enfin, une nouvelle signalétique sera mise en place afin de mieux circuler dans les différents espaces du site archéologique.

Suivez l’avancée des travaux en cliquant - ici -